Ateliers Bien-être

La boulimie

Manger en paix Manger en paix

On ressent dans certaines situations le besoin irrépressible de se remplir de nourriture. La volonté n'est d'aucun secours et malgré toutes les bonnes résolutions, on mange outre mesure, incapable de s'arrêter… Si la boulimie apporte un soulagement momentané, elle provoque ensuite souvent des émotions pénibles de honte ou de dégoût de soi. L'estime de soi est ébranlée. Ces crises renforcent un profond sentiment de non valeur. Elles donnent lieu à des manœuvres de vomissement ou à la rumination obsessionnelle de nouveaux plans de régime. Elles consolident une vision idéalisée de la minceur. Ces troubles peuvent être très handicapants et poser un sérieux problème relationnel et social.

La boulimie est une affection plus fréquente parmi la population féminine Occidentale. Elle se caractérise par des crises répétées et compulsives d'ingestion excessive de nourriture. L'obsession alimentaire, la tentative de contrôler son alimentation, l'idéalisation de la minceur et les problèmes d'identité (la personne ne concevant son identité qu'au travers de l'image extérieure) sont caractéristiques de la boulimie.

C'est seulement quand la nourriture se met à occuper une place démesurée dans la vie de la personne que l'on parle de boulimie. En effet, on peut compenser des difficultés affectives par la prise alimentaire (grignotage – hyperphagie) mais l'alimentation n'en est pas pour autant devenue une obsession. Chacune des formes de troubles alimentaires doit être bien identifiée et traitée séparément. Dans tous les cas, il est essentiel de prendre en compte les aspects émotionnels du problème.

Dates des prochains ateliers poids et boulimie à Bruxelles

Atelier poids & boulimie : en savoir plus.